Boucle Magazine, le risque

Boucle Magazine, c’est un risque, un gros risque. Une charge de travail énorme dans un quotidien déjà bien rempli par le travail, l’université, l’écriture d’un roman, un blogue, des collaborations et une vie sociale.  Je me suis lancée, jetée dans le vide et vous m’avez attrapé. Attrapée avec 12, 100 vues et plus. Attrapée avec un intérêt grandissant pour le projet, avec une volonté d’aider, de nous reprendre sur nos petites erreurs de français qui se glissent parfois (sur lesquelles nous travaillons d’ailleurs).

Vous êtes devenus notre parachute, ce parachute qui nous permet de retomber sur nos pieds, car tout un chacun ici présent se jette dans le vide. Soit par leur première publication (EVER) sur le web au niveau site/blogue, par le retour sur la scène web, en dehors de leur zone de confort ou un nouveau sujet de prédilection.

Chaque jour, avec vos commentaires, vous nous poussez à aller plus loin, toujours plus loin. Chaque jour, vous nous donnez encore plus de motivation et de bonheur à faire ce que nous faisons, soit parler de mode, de beauté, de culture, de musique ou de nourriture, sans jugement, pour promouvoir une image saine et diversifiée.

On se l’avoue, ce n’est pas toujours facile, on fera des erreurs, mais vous serez les premiers à nous le faire savoir et on s’ajustera. On s’ajustera pour vous, pour nous, pour toutes ces femmes et hommes (oui, il y en a) qui subissent les préjudices du jugement et d’un idéal de beauté uniforme, froid et irréaliste. Car la beauté, c’est plus qu’une seule personne. C’est une panoplie de trucs, un univers créé par diverses couleurs, tailles, poids et style.

La beauté, c’est tout un chacun, et non pas une seule vision. C’est la vision d’un monde entier, c’est souvent notre vision.

Publicité

Boucle Magazine, c’est un risque, un gros risque dans un quotidien déjà très rempli, dans un sujet souvent trop superficiel et mal cerné, c’est une mission qu’on se donne.

Boucle Magazine, c’est une idéologie de vie, c’est un voyage, c’est vous, c’est nous, c’est moi, c’est toi, c’est tout le monde.

Boucle Magazine c’est vous, et merci à vous de nous lire.

Votre lecture est une boule d’amour et c’est tout ce dont nous avons besoin.

Miss Boucle!

Publicité

Crédit photo : Life with one eye open.com

3 réflexions sur “Boucle Magazine, le risque”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page